La mise à jour 1.1 du firmware de l’Analogue Pocket est arrivée : Pas encore de jailbreak


Six mois après sa date de sortie prévue en janvier, la version bêta de la très attendue version 1.1 du système d’exploitation de l’Analogue Pocket est enfin disponible. Bien qu’elle prenne en charge des contrôleurs supplémentaires lorsqu’ils sont connectés, la fonction Memories qui stocke les sauvegardes et la fonction openFPGA (qui promet la prise en charge de nouvelles consoles via le développement de noyaux tiers), la version bêta n’inclut pas toutes les fonctionnalités attendues.

L’absence notoire de la fonction Bibliothèque complète, qui remplit les données du jeu lorsque vous insérez une cartouche, et de la fonction Capture d’écran, qui remplira également vos fichiers de sauvegarde sous Mémoires. Moins officiellement, mais peut-être plus intéressant pour les propriétaires de Pocket, on ne sait pas si cette étape importante d’AnalogueOS 1.1 est à l’origine du jailbreak tant attendu qui, comme tous les produits Analogue précédents, promet de reproduire la fonctionnalité intégrée tout en ajoutant le support du sideloading des fichiers ROM.

Lors de sa sortie, le Pocket ne supportait qu’une poignée de manettes 8BitDo, ainsi que la Switch Pro et la manette DualShock 4 de la PlayStation 4. La nouvelle version bêta 1.1 prend en charge un grand nombre de nouvelles manettes 8BitDo, ainsi que la manette DualSense de la PlayStation 5. La prise en charge des manettes Xbox est notablement absente. Nous avons demandé à Analogue si la prise en charge des manettes Xbox était toujours prévue.

La fonction Mémoires fonctionne comme promis. Alors que la version originale de Pocket prenait en charge les sauvegardes – le D-pad vers le haut ou vers le bas et le bouton analogique permettaient de sauvegarder ou de restaurer un état pendant le jeu – il n’était pas possible de les sauvegarder et de passer d’un jeu à l’autre. Désormais, les fonctions Memories, accessibles depuis l’écran d’accueil, permettent de stocker jusqu’à 128 sauvegardes pour les jeux Game Boy, Game Boy Color, Game Boy Advance et Game Gear. Les documents de presse d’Analogue indiquent que “dans un avenir proche, Memories évoluera vers des fonctions qui afficheront chaque sauvegarde avec une capture d’écran montrant exactement où vous étiez dans le jeu lorsque la sauvegarde a été capturée, ainsi que des options de tri pour afficher les sauvegardes organisées selon vos préférences”.

Image : Analogue via Polygon

Image : Analogue via Polygon

La fonction Bibliothèque fait son apparition ici, mais elle n’est qu’à moitié conçue. Lorsque vous insérez une cartouche, le titre du jeu, le système, le développeur, l’éditeur et bien d’autres informations s’affichent sur l’écran Game Detail. Mais il n’est pas possible de parcourir vos jeux, ou tous les jeux disponibles sur une console, ou de faire des listes de lecture – toutes les fonctionnalités qui devaient être incluses à l’origine. Là encore, Analogue promet des développements supplémentaires : “Dans un avenir proche, Library évoluera vers une base de données de niveau référence pour jouer, explorer et partager. Un catalogage érudit de l’ensemble de l’histoire du jeu vidéo. Vous serez en mesure de chercher et d’explorer dans toute son ampleur : système par système, jeu par jeu, région par région, développeur par développeur, éditeur par éditeur, révision par révision.”

Enfin, le composant openFPGA de la Pocket, destiné à permettre aux développeurs tiers de créer des noyaux supplémentaires au-delà des noyaux intégrés de la console, est lancé avec un noyau recréant l’un des tout premiers jeux vidéo : 1962’s Spacewar ! pour le légendaire ordinateur PDP-1. Le noyau sera distribué directement par son auteur, Spacemen3. Chris Taber, d’Analogue, a dit à Polygon qu’il fallait s’attendre à d’autres noyaux tiers aujourd’hui, tandis que Jose Tejada, développeur notable de noyaux MiSTer, a sondé ses supporters Patreon pour évaluer l’appétit pour le portage de ses noyaux sur la Pocket. Le bien-fondé du portage de ces efforts open-source sur une plateforme monétisée par une entreprise privée fait l’objet d’un débat, comme l’explique l’article suivant Bob, fondateur de RetroRGB.

Alors que nous attendons de voir quels cœurs pourraient être lancés sur Pocket aujourd’hui, Taber nous dit qu’Analogue a “reçu quelques milliers de demandes” à son programme de développement, et devrait avoir accès à une “section de documentation de développement appropriée” de son site aujourd’hui. Lorsqu’on lui a demandé s’il prévoyait que les cœurs MiSTer soient portés sur Pocket, Taber a répondu : “Comme Pocket a été spécialement conçu pour le développement FPGA de matériel de jeu vidéo, il sera en mesure de supporter pratiquement tous les cœurs tiers existants, même si l’on compare les valeurs LE [logic element] entre quelque chose comme le [MiSTer’s] DE10-Nano.”

Image : Analogue via Polygon





Article anglais original

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.